Les Passiflores et la Guyane

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par POMPON le Lun 9 Fév 2015 - 19:56

Sim-o voilà de la lecture.

 
  Le Monde des Membracides

Petits Monstres

Dans la jungle amazonienne, vivent depuis 40 millions d'années des insectes aux formes extravagantes, les membracides...

GARANTI SANS TRUCAGE ! La pseudo-gousse de cacahuète à gauche et cette mauvaise imitation de Batman à droite font partie des 3000 espèces d’insectes minuscules (entre 2 et 25 mm) qu’on appelle « membracides » et que l’on trouve principalement dans les forêts humides d’Amérique centrale et du Sud.

En Europe, leurs plus proches cousines sont les cigales. Comme elles, ils se nourrissent de la sève des arbres. C’est là leur seul point commun. Car si la cigale se fait remarquer en chantant tout l’été, les membracides, eux, attirent plutôt l'attention par les énormes protubérances, appelées pronotum, qu’ils portent au-dessus de la tête. À quoi peut bien servir cet encombrant appendice ? Une énigme que les futures générations d'entomologistes devront résoudre...

L'Évolution en flagrant déli de bricolage

L'évolution peut-elle exercer un droit de repentir ? C'est ce qu'affirment les chercheurs. Par un tour de passe-passe biologique, les membracides ont fait renaître une de leurs paires d'ailes disparues. Mieux, ils s'en sont fait des casques étonnants et leur ont attribué de nouvelles fonctions ! Démonstration.

Il ressemble un peu à tout et à n'importe quoi.. Une fourmi, un papillon, une guêpe, une chenille, voire une fiente, et pourquoi pas une cacahuète... Un artiste transformiste : tel est le membracide, petit insecte d'une famille proche de celle des cigales. Le secret de ce virtuose des apparences ? Son corps disparaît sous une excroissance aux formes exubérantes. Au point qu'on croirait assister à un concours de chapeaux ! Ce ne sont pourtant pas pour des raisons esthétiques que son "casque" défraye aujourd'hui la chronique.
Jusqu'ici, la doxa n'y voyait qu'une excroissance de la cuticule, cette carapace qui protège les insectes au niveau du thorax, à l'instar des scarabées rhinocéros, pour ne citer qu'eux. Mais deux chercheurs français, Nicolas Gompel et Benjamin Prud'homme, de l'Institut de biologie du développement de Marseille-Luminy, viennent de montrer qu'il n'en est rien. Ces chapeaux baroques sont en fait une... paire d'ailes, réapparues alors que l'évolution les avait depuis longtemps supprimées ! Les membracides sont donc une aberration, les seuls insectes à présenter des appendices issus d'un passé que l'on croyait totalement révolu. Derrière cette aberration se cache un tour de passe-passe biologique qui rappelle qu'en matière de recyclage et de système D, nous sommes d'aimables plaisantins. L'évolution, elle, a porté cette manie du bricolage au rang d'art.

TROIS PAIRES D'AILES

L'histoire commence il y a 400 millions d'années, date estimée de l'apparition sur Terre des insectes. 50 millions d'années plus tard, des appendices dorsaux (jusqu'à une dizaine de paires) leur poussent le long du corps, du haut du thorax au bout de l'abdomen. Appendices qui, au fil du temps,. vont chacun donner des ailes. Cent millions d'années passent encore et le nombre de ces ailes se réduit aux deux paires que l'on peut voir aujourd'hui sur le thorax des insectes. Unique incartade connue : la perte supplémentaire d'une paire d'ailes (par exemple, chez la mouche, où la seconde est devenue un balancier) ou des deux (chez les pucerons ou les poux). Jamais aucun insecte n'avait été vu avec des ailes... en plus. Jusqu'à ce que les deux jeunes biologistes révèlent l'origine inattendue du fameux ornement des membracides. Un pavé dans la mare qu'ils ont pris le soin de lourdement étayer. "La force de notre travail, c'est que nous avons une dizaine d'éléments de preuve indépendants : anatomique, embryonnaire, génétique, détaille Nicolas Gompel. Par exemple, le casque a une articulation flexible permettant un mouvement, il se déploie et possède des nervures comme une aile, des gènes spécifiques aux ailes s'y expriment lors du développement embryonnaire..."
"Des insectes avec une troisième paire d'ailes, cela a vraiment été une grosse surprise, se rappelle Benjamin Prud'homme. Surtout quand on voit ce qu'ils en ont fait et à quelle vitesse : le casque s'est diversifié en 40 millions d'années seulement. Le premier réflexe face à cette 'loufoquerie' de l'évolution serait de se dire que tout cela sera éliminé très rapidement par la sélection naturelle... Eh bien non !" Inutile mais pas gênant, le casque a donc peu à peu évolué et s'est incroyablement diversifié, jusqu'à gagner des fonctions inattendues "de camouflage, défense ou intimidation, et pourquoi pas de communication, en servant de caisse de résonance ?", présume Nicolas Gompel. Les deux chercheurs auraient pu s'arrêter à ce beau résultat, mais il a davantage encore piqué leur curiosité. Benjamin Prud'homme pointe la cause de leur étonnement : "Les insectes sont tous passés à deux paires d'ailes il y a 250 millions d'années. Puis, il y a 40 millions d'années, un verrou a sauté et ce, uniquement chez les membracides ! Pourtant, il y a des millions d'espèces d'insectes qui ont toutes conservé le potentiel génétique leur permettant d'avoir une paire d'ailes supplémentaire. Mais non : nous avons un seul et heureux gagnant... Pourquoi ? "Cela appelle de nombreuses questions, renchérit Nicolas Gompel. Quelle est la nature de ce verrou ? Comment l'ont-ils fait sauter ?"
En 40 millions d'années seulement, les membracides ont attribué à leur casque inutile des fonctions inattendues : il peut servir à se camoufler, intimider et peut-être même à communiquer (->).

UN MONDE NOUVEAU

C'est l'étude des mécanismes génétiques responsables de ces coiffes qui a permis de lever le voile. Comme chez tous les insectes, les gènes responsables de la formation des ailes sont réprimés, dans le premier segment du thorax - où se forme le casque chez les membracides - par un gène "architecte", Scr, qui appartient à la famille des gènes Hox (contrôlant la mise en place du corps lors de l'embryogenèse). En cherchant à confirmer leur hypothèse sur l'origine du casque, les deux chercheurs ont observé que non seulement des gènes spécifiques aux ailes étaient bien exprimés dans le casque... mais que Scr l'était aussi ! Autrement dit, les deux mécanismes génétiques, l'un favorisant l'apparition des ailes, l'autre l'empêchant, sont actifs en même temps au même endroit ! Comment expliquer ce paradoxe ? Nicolas Gompel penche pour "une modification des mécanismes de régulation contrôlant la formation de l'aile qui seraient devenus insensibles à la répression de Scr". Selon Benjamin Prud'homme, "Scr s'est peut-être rebranché à d'autres gènes, promouvant la diversité des casques"... En l'occurrence, un défilé digne de Lady Gaga.
Les Français sont ainsi retombés sur une grande loi du vivant : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme - par un jeu sans fin de duplications, de recombinaisons et de contournements au sein d'un réseau de gènes étonnamment fluide. "De la mouche à l'homme, pointe Benjamin Prud'homme, ce n'est pas tant le contenu en gènes qui change que leurs relations de régulation". Pour Nicolas Gompel, leur découverte promet de mieux comprendre ces réseaux régulateurs. "C'est un monde nouveau. La beauté du système mis en place ici, c'est qu'il capture par sa diversité ce que l'on observe à travers tout le vivant."
La tenue chamarrée d'un petit insecte vient, bien involontairement, d'entrouvrir une porte dérobée vers les rouages de l'évolution. Elle n'est sûrement pas près de se refermer.


Tu as tout lu Sim-O ??,?? J'espere  


POMPON
Passionné

Nbre de messages : 1156
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par sairox le Lun 9 Fév 2015 - 20:21

Etranges et fascinantes bestioles, merci pour ce petit topo.
avatar
sairox
Hommage
Hommage

Masculin
Nbre de messages : 9070
Localisation : Sud-Vendée
Date d'inscription : 11/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Sim-O le Lun 9 Fév 2015 - 20:47

Merci Pompon... je vais lire çA tout à l'heure!
avatar
Sim-O
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7663
Age : 50
Localisation : Breuillet (91)
Date d'inscription : 29/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par eb30 le Lun 9 Fév 2015 - 20:53

C'est vraiment très étrange comme animaux, sans compter que nous ne les connaissons pas tous.

La nature nous surprendra toujours. Les photos sont magnifiques, c'est aussi pour cela que nous les trouvons beaux. (enfin moi)

Merci Pompon.
avatar
eb30
Modo
Modo

Masculin
Nbre de messages : 17721
Age : 60
Localisation : Pujaut (30 Gard)
Date d'inscription : 09/09/2012

http://lescapade.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Djédjé le Mar 10 Fév 2015 - 6:20

Je ne connaissais pas non plus. Je les trouve plus bizarre que beau. Vu que certains ont l'air d'épines acérées je les aime pas du tout.
Merci de nous les avoir fait découvrir.
avatar
Djédjé
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7050
Age : 59
Localisation : environs de Rodez (12)
Date d'inscription : 22/05/2011

http://www.facebook.com/djedje.zanzibar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par POMPON le Jeu 12 Fév 2015 - 12:03



La Guyane suite

Un carbet










un nid de colibri




























Passiflore Coccinea


C"est tout pour aujourd'hui , et puis il faut en garder un peu .

avatar
POMPON
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 1156
Age : 71
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Gloup le Jeu 12 Fév 2015 - 12:10

Quand est-ce que tu nous mets le bruit et les odeurs ?
avatar
Gloup
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nbre de messages : 14127
Age : 61
Localisation : 17 - Saintes
Date d'inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par POMPON le Jeu 12 Fév 2015 - 12:12

Quelles photos, je les vois toutes , mais quelle galère pour les enregistrer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Pour les bruits et les odeurs ils ont preferé rester en Guyane et ils ont bien raison  

avatar
POMPON
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 1156
Age : 71
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par syljou le Jeu 12 Fév 2015 - 12:45

encore un dépayisement, j aime bien ces fougères arborecente , je tenterais au printemps d en maintenir
avatar
syljou
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 2080
Age : 46
Localisation : port de bouc ( 13 )
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par eb30 le Jeu 12 Fév 2015 - 17:21



Une très belle ballade, et ensuite directe dans le superbe carbet avec un verre !!!
avatar
eb30
Modo
Modo

Masculin
Nbre de messages : 17721
Age : 60
Localisation : Pujaut (30 Gard)
Date d'inscription : 09/09/2012

http://lescapade.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Djédjé le Jeu 12 Fév 2015 - 19:07

Je prends le second Hamac... ;) Momo deux ti' punch syou plait.
avatar
Djédjé
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7050
Age : 59
Localisation : environs de Rodez (12)
Date d'inscription : 22/05/2011

http://www.facebook.com/djedje.zanzibar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Sim-O le Jeu 12 Fév 2015 - 19:21

Rajoute un 'ti punch pour moi aussi!


Merveille de merveilles...
avatar
Sim-O
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7663
Age : 50
Localisation : Breuillet (91)
Date d'inscription : 29/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Duchesse le Dim 15 Fév 2015 - 0:32

quel dépaysement..
magnifique et sauvage à la fois ...

merci pour ce moment hors du commun
avatar
Duchesse
Spécialiste plantes et fleurs

Féminin
Nbre de messages : 1382
Localisation : Centre
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par POMPON le Lun 16 Fév 2015 - 20:36

syljou a écrit:encore un dépayisement, j aime bien ces fougères arborecente , je tenterais au printemps d en maintenir

Dans ce cas precis ce sont des palmiers , il y en a beaucoup en guyane et la premiere fois que j'ai mis les pieds en Guyane j'ai été etonné de voir tous ces palmiers , pour moi ils ne poussaient que dans les deserts !!!! j'ai aussi vu des forets de resineux !!!! pour les fougeres arborscentes il y en a une douzaine d'especes mais je n'en ai jamais vu , elles sont plutot sur la cote je pense ou endroit sablonneux ?????

avatar
POMPON
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 1156
Age : 71
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par POMPON le Lun 16 Fév 2015 - 21:15



La semaine derniere je vous ai parlé de betes etranges "les Membracides" et aujourd'hui en voilà d'autres tout aussi etranges egalement " Les Fulgoridés " , qui sont tres proches des membracides . Mais plus grands en taille , la mouche cacahète mesure entre 12 et 15 cm ,  j'ai pu en ramener une lors d'un voyage .

Dans l'article mis pour Sim-O (en esperant qu'il l'a lu en entier ) ils parlent de betes aux formes etranges dont une "cacahuète" , oui vous avez bien lu , en fait il s'agit de la mouche cacahuète ou encore Fulgora laternaria .

voici la mouche cacahuète








Et les autres
































Voilà vous connaissez maintenant quelques betes de la foret Amazonienne  ( et il y en aurait beaucoup d'autres encore )  .



Dernière édition par POMPON le Lun 16 Fév 2015 - 21:57, édité 1 fois
avatar
POMPON
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 1156
Age : 71
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par sairox le Lun 16 Fév 2015 - 21:26

belles bestioles, on se croirait presque à la préhistoire.
avatar
sairox
Hommage
Hommage

Masculin
Nbre de messages : 9070
Localisation : Sud-Vendée
Date d'inscription : 11/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Duchesse le Lun 16 Fév 2015 - 21:59

même avis que Sairox
avatar
Duchesse
Spécialiste plantes et fleurs

Féminin
Nbre de messages : 1382
Localisation : Centre
Date d'inscription : 25/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Sim-O le Mar 17 Fév 2015 - 1:44

Ils sont entre un papillon et une coleoptère... J'adore celui avec la pointe du nez toute bleue...


p.s. oui pompon j'ai tout lu.... MERCIIIII!
avatar
Sim-O
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7663
Age : 50
Localisation : Breuillet (91)
Date d'inscription : 29/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Djédjé le Mar 17 Fév 2015 - 6:33

Ce ne sont vraiment pas des bestioles qui m'attirent. Mais il reste très intéressant de savoir qu'elles existent. Merci Pompon.
avatar
Djédjé
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7050
Age : 59
Localisation : environs de Rodez (12)
Date d'inscription : 22/05/2011

http://www.facebook.com/djedje.zanzibar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Gloup le Mar 17 Fév 2015 - 9:29

Pas très naturelles toutes ces bébêtes  ...
Merci pour le partage !
avatar
Gloup
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nbre de messages : 14127
Age : 61
Localisation : 17 - Saintes
Date d'inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par eb30 le Mar 17 Fév 2015 - 13:50

Un peu bizarre et étrange ces bébêtes !!! Mais que de beauté dans les formes et les couleurs.
Merci pour le partage et les photos sont superbes.
avatar
eb30
Modo
Modo

Masculin
Nbre de messages : 17721
Age : 60
Localisation : Pujaut (30 Gard)
Date d'inscription : 09/09/2012

http://lescapade.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par POMPON le Jeu 19 Fév 2015 - 18:37



Il reste encore quelques photos.









































Voilà pour ce soir , il reste encore une fournée  
Bonne soirée à tous

avatar
POMPON
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 1156
Age : 71
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Gloup le Jeu 19 Fév 2015 - 19:01

Et bien, nous attendrons que le boulanger ai fini de pétrir !!!
J'aime bien les phasmes; ceux de Guyane doivent être bien plus grands que ceux que l'on voit chez nous...
avatar
Gloup
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nbre de messages : 14127
Age : 61
Localisation : 17 - Saintes
Date d'inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par eb30 le Ven 20 Fév 2015 - 11:34

Encore de belles photos. Que de verdure !! Merci M. Pompon.
avatar
eb30
Modo
Modo

Masculin
Nbre de messages : 17721
Age : 60
Localisation : Pujaut (30 Gard)
Date d'inscription : 09/09/2012

http://lescapade.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par syljou le Sam 21 Fév 2015 - 9:06

toujours aussi dépaysant
avatar
syljou
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 2080
Age : 46
Localisation : port de bouc ( 13 )
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par POMPON le Mar 24 Fév 2015 - 17:50



Dans les betes etranges d'Amazonie , connaissez-vous Pipa pipa, ou Crapaud du Surinam qui se rencontre aussi en guyane et l'Amazonie .

La grenouille du Suriname Pipa pipa, en fait un crapaud, a pour origine géographique le Nord de l'Amérique du Sud, incluant la Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane, Guyana, Pérou, Suriname, l'île de Trinité à Trinité-et-Tobago et au Venezuela.

Pipa pipa


Le crapaud Pipa pipa a le corps aplati, un peu comme une feuille tachetée de brun. Cet anoure a de larges pieds, ses pieds sont largement palmés avec les orteils avant disposant de petits appendices, en forme d'étoile. Le crapaud du Surinam a les yeux minutes, pas de dents et pas de langue. Le patron de coloration est grisâtre. La femelle atteint environ 15-20 cm, soit 5 cm de plus que le mâle (10-15 cm). L'espérance de vie est de l'ordre de 8 ans pour les femelles.

Les habitats naturels sont subtropicaux ou tropicaux, en plaine humide des forêts subtropicales ou tropicales, les marais, les marécages et marais d'eau douce intermittents. Elle est menacée par la perte d'habitat.

Une caractéristique spécifique à cette espèce d'amphibien est son oviparité sans phase têtard : la centaine d'oeufs sont incubés sur le dos de la femelle, dans lesquels ils s'enfoncent (comme la plupart des crapauds) et comme la phase têtard est absente, les petites Pipa pipa naissent déjà formées. Le carpelet ne mesure pas 2 cm.

Naissance des carpelets de Pipa pipa, le crapaud du Suriname.





Le crapaud du Suriname Pipa pipa montre son dos où sont embarqués les petits carpelets arrivés à maturité.
Les crapauds du Surinam sont donc surtout connus pour leurs habitudes de reproduction remarquables. Contrairement à la majorité des crapauds, les mâles de cette espèce n'attirent pas les femelles pour l'accouplement avec des croassements et autres sons souvent associés à ces animaux aquatiques. Au contraire, ils produisent un son de clic fort en claquant l'os hyoïde dans leur gorge. Les partenaires se reproduisent par l'amplexus et affleurent l'eau en s'arcboutant. Au cours de chaque arc, la femelle libère 3-10 œufs, qui s'incorporent dans la peau de son dos par les mouvements du mâle. Après l'implantation, les œufs s'enfoncent dans la peau et forment des poches sur une période de plusieurs jours, éventuellement en prenant l'aspect d'un nid d'abeilles irrégulier. Les larves se développent, passant le stade têtard à l'intérieur de ces poches, émergeant éventuellement du dos de la mère lorsque les carpelets sont pleinement développés, mais ils sont moins de 2 cm de long. La métamorphose prend environ 3 à 4 mois. Une fois qu'ils ont vu du dos de leur mère, les crapauds commencent une vie en grande partie solitaire et deviennent matures assez rapidement.

Le régime alimentaire du crapaud du Surinam est essentiellement carnivore, avec de petits poissons et divers crustacés.

Voilà une "etrangeté" de plus .

avatar
POMPON
Passionné

Masculin
Nbre de messages : 1156
Age : 71
Localisation : AGEN
Date d'inscription : 15/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Djédjé le Mar 24 Fév 2015 - 19:22

Encore une étrangeté. Ce que je n'ai pas compris ce sont les "Yeux minutes" scratch scratch scratch study
avatar
Djédjé
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7050
Age : 59
Localisation : environs de Rodez (12)
Date d'inscription : 22/05/2011

http://www.facebook.com/djedje.zanzibar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par eb30 le Mar 24 Fév 2015 - 19:43

Il existe vraiment des animaux étranges dans la nature.
avatar
eb30
Modo
Modo

Masculin
Nbre de messages : 17721
Age : 60
Localisation : Pujaut (30 Gard)
Date d'inscription : 09/09/2012

http://lescapade.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Gloup le Mar 24 Fév 2015 - 21:06

djedje a écrit: Ce que je n'ai pas compris ce sont les "Yeux minutes" scratch scratch scratch study
Et donc, tu ne pipas rien !
avatar
Gloup
Administrateur
Administrateur

Masculin
Nbre de messages : 14127
Age : 61
Localisation : 17 - Saintes
Date d'inscription : 17/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par eb30 le Mar 24 Fév 2015 - 21:50

avatar
eb30
Modo
Modo

Masculin
Nbre de messages : 17721
Age : 60
Localisation : Pujaut (30 Gard)
Date d'inscription : 09/09/2012

http://lescapade.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Djédjé le Mer 25 Fév 2015 - 6:17

Gloup a écrit:
djedje a écrit: Ce que je n'ai pas compris ce sont les "Yeux minutes" scratch scratch scratch study
Et donc, tu ne pipas rien !
Bien vu ...
avatar
Djédjé
Développement & innovation
Développement & innovation

Masculin
Nbre de messages : 7050
Age : 59
Localisation : environs de Rodez (12)
Date d'inscription : 22/05/2011

http://www.facebook.com/djedje.zanzibar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Passiflores et la Guyane

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum